mardi 17 novembre 2015

Un lac sous Fourvière : légende ou réalité ?

A l'origine de cette rumeur : la lettre de la Veuve Richard envoyée au maire Edouard Herriot le 30 janvier 1931 suite à la catastrophe de Fourvière  : un glissement de terrain où 39 personnes ont péri dont 19 sapeurs-pompiers.

Monsieur le maire
Depuis le 13 décembre la catastrophe me préocupe beaucoup. De voir tan deaux et ne savoir pas d’out elle viens. Par la vois des journau je doit comprandre que tres peu de personne save comme moi quond peut se promené en bateau à Fourvière. Pour la révolution des choses très précieuse ont été caché dans se soutérin qu’une personne avait déposé.Vous me direz comment le savé vous ? J’ai habité lomptan à fourvière. Un jour un ami me dit qui voulait me faire voir le lac de Fourvière et qui me ferait allez en bateau. Je sourit et le suivie.A mon plus grand étonnement il me fit rentré à reculon, on ne peut pas autrement,une fois dans le soutérin.Nous fimes 80 ou 100 mètre et nous étions au lac avec un bateau.Crinte d’accident nous ni sommes pas allé. Depui cette époque savait été bouché; il faudrait que je sois sur les lieu pour faire voir la fermeture; si monsieur le maire croit à ma parole qui me fasse allez à Lyon je me charge de le conduire comme lon ms fait. se serait un grand service pour le cartier st-jean attendu que l’eau se repan vien toute du lac.
Recevé monsieur le maire de votre très umble veuve Richard à Satilleu Ardeche.

Si vous avez des infos... écrivez-nous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire