lundi 23 janvier 2017

Région Auvergne-Rhône-Alpes : l'agriculture bio en danger !

Confisquer le bio à ses défenseurs historiques pour le confier aux industriels de la FNSEA  à travers un " plan régional de développement de l’agriculture biologique ", voilà l'objectif de la Région ARA !

Le réseau des Amap, Terre de liens, la Frapna, le rés’ OGM Info, etc. : la liste
est longue des associations promouvant le bio qui perdent des financements et pourraient même disparaître.

"Ce sont les mêmes personnes qui ont freiné pendant tant d’années le développement de l'agriculture bio en France qui s’en retrouvent aujourd’hui 
les dépositaires ", dit Antoine Couturier, délégué régional de Corabio, membre de la Frab .

" C’est probablement la fin d’une bio paysanne, locale et de saison, craint Véronique Rousselle, membre du bureau d'Appui Bio, une structure de concertation interprofessionnelle. On veut désormais faire une bio intensive et industrielle, destinée à l’export. "

Une mutation que confirme Antoine Couturier : " Il n’y a pas la volonté de sabrer l'agriculture  bio en tant que telle, il y a l’intention de la recycler dans le logiciel productiviste qui anime l’agriculture conventionnelle depuis 50 ans. "

 L'article complet  en ligne  : https://reporterre.net/Laurent-Wauquiez-confie-la-bio-aux-agro-industriels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire