samedi 26 avril 2014

Bonjour,

Ce blog est le résultat de l'inquiétude et des questions suscitées par le glissement de terrain qui s'est produit le 5 décembre 2013 et qui a ravagé une partie de la propriété du CNSMD (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse).


La Montée de l'Observance est coupée près de sa jonction avec le boulevard Saint-Exupéry car la moitié de la chaussée a disparu sur plus de 10 mètres.

Une partie des travaux d'urgence a été effectuée pour sécuriser le conservatoire; ce chantier a été principalement financé par le CNSM et le Grand Lyon pour des montants considérables.

Le problème qui se pose actuellement est que le chantier risque d'être bloqué car il faut 70000€ pour créer un ouvrage à mi-pente du terrain du conservatoire ; cet ouvrage préliminaire à tous travaux sur la partie haute du chantier est destiné à sécuriser le conservatoire, en cas de mouvement de terrain toujours possible, lors du confortement de la balme et de la route.


Si le chantier s'arrête, les nuisances et les risques vont être prolongés de plusieurs mois, voire décalés jusqu'à l'année prochaine ce qui aurait, en outre, pour conséquence d'alourdir considérablement le coût du chantier et celui dû aux préjudices subis par les personnes propriétaires ou responsables des bâtiments évacués.


La meilleure solution semblerait être que le Grand Lyon se charge de cette opération car il a toutes les compétences sur place tant en experts qu'en entreprises sous traitantes.


Le déblocage du chantier parait plus politique que technique !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire